Biden en Arabie Saoudite

La visite de Biden en Arabie Saoudite dans le contexte des événements contemporains

Le résumé de „Question-Réponse“ du 18.07.2022

Coordinateur: Bonsoir, Valéry Viktorovich!

Valery Pyakin: Bonsoir!

Coordinateur: Bonsoir, chers téléspectateurs, auditeurs et camarades de studio! C’est le 18 juillet 2022. Dans la plupart des questions, on s’intéresse à la tournée de Biden au Moyen-Orient, lorsqu’il a visité Israël, Palestine et l’Arabie Saoudite et en particulier à sa visite à Riyad.

On compare cette situation avec une soi-disant entente pétrolière entre les États-Unis et l’Arabie Saoudite en 1985, qui a entraîné une forte baisse des prix du pétrole et a causé de graves dommages à l’économie de l’URSS. À cet égard, on se demande: «Est-ce que Biden se trouve actuellement à Riyad dans le même but?»

On compare cette situation avec une soi-disant entente pétrolière entre les États-Unis et l’Arabie Saoudite en 1985, qui a entraîné une forte baisse des prix du pétrole et a causé de graves dommages à l’économie de l’URSS. À cet égard, on se demande: «Est-ce que Biden se trouve actuellement à Riyad dans le même but?»

Valery Viktorovich Pyakin: C’était le but officiel de sa visite. C’était officiellement annoncé qu’ils essaient de répéter la manœuvre des années 1980. Mais dans les années 1980, ce n’était pas cela la cause de l’effondrement de l’Union Soviétique. En effet, c’était un grave coup économique, mais même combiné à d’autres mesures, il n’aurait pas pu écraser l’Union Soviétique.

L’Union Soviétique s’est effondrée uniquement en raison de la trahison des plus hauts dirigeants du Parti Soviétique, qui souhaitaient démembrer la Russie en «appartements» nationaux afin de devenir des surveillants de leurs peuples dans l’intérêt du maître occidental. Tous les dirigeants du Parti Soviétique l’ont voulu et l’ont réalisé. Aujourd’hui est toujours maintenue une gouvernance structurelle directe de Washington dans les nombreuses républiques de l’espace post-soviétique. Poutine a dit ouvertement que des milliers d’employés de l’État américain et des services spéciaux américains travaillaient dans différents départements et les coordonnent directement. Ils emportaient gratuitement nos développements comme par exemple toute la documentation de conception RD-180. Dans les années 1990 l’entrée de nos officiers supérieurs dans les installations nucléaires russes dans lesquels ils travaillaient était soumise à l’autorisation des officiers américains. Autrement dit un général de l’armée russe ne pouvait pas accéder à l’installation nucléaire dont il était responsable sans avoir rapporté et sans avoir obtenu l’autorisation d’un sergent américain. C’est exactement à propos de ces années, que Naina Eltsine a dit “Ces années étaient sacrées. Tout allait si bien.” C’est exactement ce que promeut quand on dit qu’il ne faut pas le rejeter comme institution. Mais c’est précisément comme institution qu’il faut le rejeter. En étant une institution, il est orienté vers le dénigrement de la Russie, à la désinformation, à la formation d’un champ d’information pro-occidental. Au lieu d’orienter la population à être patriotiques envers la Russie, le Centre Eltsine les oriente vers le patriotisme envers les États-Unis. Par conséquent le Centre Eltsine, en tant qu’institution propageant l’image de la Russie comme un annexe colonial de l’Occident, doit être éliminé. Mais comme un moyen de diffusion de l’information sur la manière dont l’Occident a gouverné la Russie au cours des dernières décennies grâce à laquelle se sont produits une extinction catastrophique du peuple russe, une désindustrialisation, des problèmes colossaux etc. le «Centre Eltsine» doit persister. Mais la tâche institutionnelle du «Centre Eltsine» est de lutter contre la Russie comme une puissance souveraine et il ne veut pas dire la vérité. C’était la même tâche que la nomenclature politique de Khrouchtchev avait été choisie immédiatement après la mort de Staline. Avec Brejnev tout cela s’est transformé en un concept concret de gestion, et sous Gorbatchev il est entré dans la phase finale des transformations structurelles pour détruire l’Union Soviétique.

Rappelons que l’Union soviétique s’est effondrée six mois plus tôt que les États-Unis auraient dû s’effondrer selon les prévisions. L’Union Soviétique comme un super système social complexe, avait la capacité de résister à de graves coups, et l’Occident n’avait pas une telle capacité. L’Union Soviétique avait toutes les ressources pour survivre et les États-Unis n’en avaient pas assez. Gorbatchev, en tant que secrétaire du Comité central du PCUS, chef d’État numéro un au monde, pourrait tout faire pour sauver son pays. Mais Gorbatchev avait des valeurs très différentes. Il voulait être autorisé à faire de la publicité pour le ketchup Heinz et la pizza américaine.

Pour aller plus loin, consultez le PDF

Fonds de technologies conceptuelles

Werbung

2 Gedanken zu “Biden en Arabie Saoudite

  1. Wanderfalke

    Herzlichen Dank für die Hintergrundinformationen durch Herrn Valery Pyakin, obwohl manche davon erschrecken. Sie zeigen auf, welches jämmerliches Kasperltheater & Lügenspektakel im Gegensatz dazu die atlantischen Massenmedien ihren desinformierten Lesern im Westen nur auftischen. Hingegen findet der wahre Kampf in der Tat wohl hauptsächlich hinter den Fronten und Kulissen nur statt. Hoffen wir inständig, dass Russland es schafft mit den gesammelten 5. Kolonnen möglichst zeitnah und gründlichst aufzuräumen: Gott mit Russland, welches für Gerechtigkeit und Wahrheit eintritt und für alle Anständigen unserer Welt so tapfer vorangeht und kämpft!

    Gefällt mir

  2. Drusius

    Die Firma USA hat bisher die Herrschaft des Königshauses Saud garantieren dürfen. Das scheint vorbei zu sein. Auch dort wird das System geändert, nicht nur in Europa.

    Gefällt mir

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s